Si ton pays autorise l’adoption, il doit d’abord penser à l’intérêt de l’enfant qui est adopté. Ton adoption ne peut se faire sans l’accord des personnes qui sont responsables de toi. Elle peut se faire dans un autre pays que le tien, si c’est la meilleure solution pour toi. Il doit t’être accordé les mêmes droits que si tu avais été adopté dans ton pays d’origine. Les personnes qui t’adopteront ne pourront tirer aucun profit matériel (par exemple gagner de l’argent) de cette adoption.

Les pays prendront accord pour que ton adoption se fasse, avec l’accord des autorités, par des organismes compétents.

Une initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles Fédération Wallonie-Bruxelles | Les Partenaires | Presse